lecture performée, 11’30’’, 2016

Avec des citations de Mahmoud Darwich (La mémoire de l’oubli), Derek Walcott (The sea is History) et Seloua Louste Boulbina (Les arabes peuvent-ils parler ?)

Je suis allée à Beyrouth pour photographier la Méditerranée. Pendant trois mois, j’ai habité près du port mais d’aucun endroit je ne pouvais la voir. Chaque jour, je longeais la côte au plus près, mais le front de mer me restait étrangement inaccessible. Dans cette lettre à la mer, je lui demande où elle se cache. Je mélange des lectures, des histoires de corruption liées à la privatisation de la côte, des photographies cartes postales et des vidéos personnelles.