Depuis le 11 janvier, je suis accueillie dans le centre d’art Castel Coucou à Forbach pour une résidence d’écriture de trois mois. Suite à leur appel à candidature, j’ai été sélectionnée pour la réalisation d’un nouveau projet qui fera l’objet d’une publication. À paraître en avril 2020 !

À Forbach, je détricote des histoires de lignes vertes, de frontières administratives et imaginaires, de fortifications fleuries, de clôtures plus ou moins naturelles et de murs parfois végétaux. Un retour en pays natal à la recherche de formes de résilience des végétaux sur les ruines de paysages militaires. J’herborise les lignes de front, lignes de défense, lignes de démarcation, changeantes, abandonnées, réactivées, oubliées, camouflées ou épineuses.

Photographies de recherches :